ATELIER : Fiabilisation du code C. Des outils et des méthodes afin de détecter les défauts de conception au plus tôt

Formations





Accueil du site > fr > Formations > Ateliers - historique 2014 > ATELIER : Fiabilisation du code C. Des outils et des méthodes afin de (...)
Du 25 au 26 mars 2014TALENCE (33)
L’objet de cette formation, est de présenter un ensemble d’outils d’analyse de code source, permettant de capturer un maximum d’erreurs de conception pour certains avant même la compilation proprement dite.
Les défauts logiciels (bugs) lorsqu’ils arrivent lors de la phase de production, ou pire chez un client sont préjudiciables pour l’entreprise car ils ont un impact sur le métier, et / ou sur l’image perçue de l’entreprise par le client. Ils sont souvent mal identifiés par le client (utilisateurs non techniques) et ils peuvent faire apparaître des problèmes de sécurité dans le logiciel. S’ils arrivent tard dans le cycle en V, le fait de livrer à nouveau un logiciel corrigé oblige à re-parcourir toutes les phases montantes de validation. Enfin s’ils arrivent en production, il y a de grandes chances que ces défauts soient "intermittents" avec faible occurrence et seront très ardus à reproduire en environnements maîtrisés.
Pour toutes ces raisons, plus ces défauts sont trouvés tôt dans la chaîne de conception logicielle, moins leur correction coûtera cher et plus l’impact métier sera minime.

Intervenant : Mr Laurent MEYER de la société Digit@m

PROGRAMME

JOUR 1

1) Introduction
Exemples de scénarios types introduisant la problématique d’un code de qualité, testé et documenté

2) Norme de codage
Principe, et exemples : Linux coding style, MISRA, google coding style

3) Outils de gestion de configuration
Principes et exemples : CVS,SVN, GiT

4) Gestion de tickets de modification / défauts
Principe, Bugzilla, Trac.

5) Interaction entre TRAC et SVN pour la revue de code

6) Les tests
Principe, Test de non régression, Automatisation des tests, Testabilité

7) Documentation de code
Doxygen

JOUR 2

8) Détection automatique d’erreur : Les outils statistiques
les warning du compilateur une aide précieuse, splin, cppcheck, Vera++
9) Les outils dynamiques
Principe et mise en œuvre des outils Valgrind

10) Les outils propriétaires
Principe et mise en œuvre des outils Purify & Sonar

11)TRAVAUX PRATIQUES
• Utilisation SVN basique
• Navigation dans le code sources avec SVN et TRAC
• Cppcheck
• Valgrind
• Etude de cas sur l’automatisation de tests
• Rendre une application testable.

12) Conclusion/Discussions.

INFORMATIONS PRATIQUES

Public visé et prérequis minimum : PMEs, startups ou bureaux d’études du secteur électronique au sens large qui envisagent de développer des applications ou qui souhaitent se perfectionner. Une connaissance du langage C est nécessaire pour une partie du cours

Date et lieu  : 25 & 26 mars 2014 à l’l’ENSEIRB/MATMECA à Talence (33)

TARIFS :
Pour les adhérents CAP’TRONIC : GRATUIT dans la limite de 10 hommes.jour dans l’année d’adhésion de l’entreprise. L’inscription sera validée à réception d’un chèque de 100 €TTC par personne qui sera renvoyé au participant après l’atelier. En cas d’absence non remplacée à l’atelier, la caution sera encaissée et une facture établie.

Si vous êtes une PME non adhérente, vous pouvez adhérer à l’association JESSICA France pour un montant de
500,00 € HT, pour cela contactez l’ingénieur CAP’TRONIC.

Pour les grandes entreprises et les PME qui ne souhaitent pas adhérer 800 € HT pour les deux journées.

Remarque : Cet atelier est éligible au financement par votre Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) ou au DIF

Contact et inscription : Richard SALVETAT : 06 86 40 94 52
Inscrivez-vous par email au plus tôt : salvetat@captronic.fr
Retournez votre chèque d’inscription par courrier : PA Georges Petit – 43-47 rue Marcel Sembat – 33130 BEGLES
Crédits © JESSICA FRANCE 2005 - 2016
Le programme CAP’TRONIC est financé par le Ministère de l’Economie et des Finances.