Ateliers - historique 2014

  • ANDROÏD EMBARQUE : Nouvel outil pour applications industrielles

    La téléphonie mobile est un secteur en pleine croissance principalement stimulé par l’innovation. Android qui est le système d’exploitation le plus utilisé dans ce domaine s’étend progressivement à d’autres secteurs d’activité directement concernés par les systèmes multimédia, comme l’automobile ou l’aéronautique. A l’instar de GNU/Linux embarqué, l’utilisation d’Android sur une plateforme industrielle nécessite une adaptation et la compréhension du fonctionnement des couches système d’Android (noyau Linux, HAL, NDK). La formation se base sur la distribution AOSP (Android Open Source Project) fournie par Google.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Driver sous Linux pour les néophytes

    Cet atelier de formation vous propose une approche du système Linux autour des capteurs. Vous allez concevoir et mettre en place des périphériques de complexité croissante. Vous les interfacerez avec votre système linux.

  • Fiabilisation du code C Des outils et des méthodes afin de détecter les défauts de conception au plus tôt.

    L’objet de cette formation, est de présenter un ensemble d’outils d’analyse de code source, permettant de capturer un maximum d’erreurs de conception pour certains avant même la compilation proprement dite.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Androïd

    Poussé par les produits grand public (Smartphone, Tablette..), l’attente du marché en matière d’interface graphique, de capacité multimédia est de plus en plus exigeante et ce, quel que soit le marché, l’application ou le type de produit.
    Androïd s’impose aujourd’hui comme une des références du domaine et tend à sortir de la sphère de la téléphonie mobile pour s’étendre sur d’autres applications.

    Cet atelier de trois jours s’adresse aux personnes qui souhaitent comprendre la plateforme Androïd, apprendre à programmer et découvrir ce que cela implique de porter Androïd dans des produits embarqués autre que des smartphones.

  • ATELIER CAP’TRONIC : FreeRTOS sur Architecture ARM

    Cet atelier vous propose de mettre en œuvre FreeRTOS sur architecture ARM. Après une partie théorique sur la cible utilisée (STM32), vous suivrez les différentes étapes nécessaires à la mise en œuvre de FreeRTOS sur la carte de développement. L’objectif à la fin de la formation sera de porter une application initialement conçue sans OS vers FreeRTOS.

  • FORMATION PRATIQUE : Conception CEM des équipements électroniques

    La conception CEM des équipements depuis le schéma électronique à l’intégration des sous-ensembles est abordée dans cette formation. Les règles CEM de conception et d’intégration des sous-ensembles sont mises en évidence et entièrement décrites.
    Les techniques de câblage, de filtrage et de blindage sont passées en revue et clairement définies. Des exemples concrets et des manipulations pratiques illustrent les principes énoncés tout au long du stage.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Driver sous Linux avancé

    Concevoir un driver maintenable et de qualité pour un système Linux demande des connaissances spécifiques. Il faut utiliser à bon escient les fonctionnalités du noyau Linux et optimiser les ressources du système.
    Cet atelier vous propose une approche du système Linux autour des capteurs. Vous allez concevoir et mettre en place des périphériques de complexité croissante. Vous les interfacerez avec votre système Linux.

  • FORMATION PRATIQUE : Conception CEM des équipements électroniques

    La conception CEM des équipements depuis le schéma électronique à l’intégration des sous-ensembles est abordée dans cette formation. Les règles CEM de conception et d’intégration des sous-ensembles sont mises en évidence et entièrement décrites.
    Les techniques de câblage, de filtrage et de blindage sont passées en revue et clairement définies. Des exemples concrets et des manipulations pratiques illustrent les principes énoncés tout au long du stage.

  • ATELIER CAP’TRONIC – Qt

  • ATELIER : Fiabilisation du code C. Des outils et des méthodes afin de détecter les défauts de conception au plus tôt

    L’objet de cette formation, est de présenter un ensemble d’outils d’analyse de code source, permettant de capturer un maximum d’erreurs de conception pour certains avant même la compilation proprement dite.

  • FORMATION PRATIQUE : Conception CEM des équipements électroniques

    La conception CEM des équipements depuis le schéma électronique à l’intégration des sous-ensembles est abordée dans cette formation. Les règles CEM de conception et d’intégration des sous-ensembles sont mises en évidence et entièrement décrites.
    Les techniques de câblage, de filtrage et de blindage sont passées en revue et clairement définies. Des exemples concrets et des manipulations pratiques illustrent les principes énoncés tout au long du stage.

  • Mise en oeuvre de Linux embarqué

  • Modélisation des systèmes : utilisation des outils UML/SYSML

    Les projets ont utilisé pendant longtemps une ingénierie documentaire. Cette approche est caractérisée par la génération de données textuelles : cahier des charges, documents de conception, en format papier ou fichier électronique, qui sont ensuite échangés entre les clients, les utilisateurs, les développeurs et les testeurs.
    L’ingénierie des systèmes est placée sous le contrôle de la documentation et doit assurer que le système mis au point est conforme à la documentation. La transition vers l’ingénierie basée sur les modèles fournit une opportunité de répondre à la plupart des limitations de l’approche fondée sur le document. Cette approche fournit un moyen plus rigoureux pour la capture, l’intégration des exigences du système, la conception, la vérification.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Programmation temps réel avec FreeRTOS pour Coeur ARM Cortex-M

    L’architecture ARM est connue pour offrir un des meilleurs ratios performance/efficacité du marché, tout en consommant très peu d’énergie. Ces architectures ARM ont d’ailleurs pris naturellement possession du marché de la mobilité et équipent l’essentiel des smartphones du marché et de nombreux produits embarqués industriels.
    Le noyau temps réel FreeRTOS est particulièrement bien adapté à ces architectures par sa faible empreinte et ses performances.

    Objectifs de cet atelier :
    - Maîtriser rapidement la mise en œuvre des microcontrôleurs CORTEX-M3.
    - Implémenter l’OS FreeRTOS sur une carte ARM.

  • FORMATION PRATIQUE : Conception CEM des équipements électroniques

    La conception CEM des équipements depuis le schéma électronique à l’intégration des sous-ensembles est abordée dans cette formation. Les règles CEM de conception et d’intégration des sous-ensembles sont mises en évidence et entièrement décrites.
    Les techniques de câblage, de filtrage et de blindage sont passées en revue et clairement définies. Des exemples concrets et des manipulations pratiques illustrent les principes énoncés tout au long du stage.

  • Introduction à Linux pour des systèmes embarqués

    Le but de cet atelier est de présenter les principaux aspects de l’implémentation et de la mise en oeuvre de Linux embarqué. Au niveau pratique, la formation s’appuiera sur un kit constitué d’une carte processeur AFP27 (processeur IMX27), de sa carte de développement APF27Dev, d’un écran tactile 7’’ LW700AT ainsi que tous les accessoires nécessaires (fourniture par la société ARMADEUS).

  • Atelier CAP’TRONIC : Développement d’applications tactiles et graphiques sous Qt

  • Mise en oeuvre sur Androïd

  • Fiabilisation du code C : des outils et des méthodes pour détecter les défauts de conception de logiciel

    Les défauts logiciels (bugs) lorsqu’ils arrivent lors de la phase de production, ou pire, chez un client, sont un vrai problème pour les entreprises qui développent des programmes informatiques.
    Plus les défauts sont trouvés tôt dans la chaîne de conception logicielle, moins leur correction coûte cher. A l’inverse, des défauts logiciels découverts et corrigés chez le Client peuvent avoir des effets économiques et d’image désastreux.
    Il existe des normes, des méthodes et des outils qui permettent de ne pas produire ou de capturer les bugs.
    « le bug le moins cher à corriger est celui qu’on ne produit pas »

  • Fiabilisation du code C : des outils et des méthodes pour détecter les défauts de conception de logiciel

    Les défauts logiciels (bugs) lorsqu’ils arrivent lors de la phase de production, ou pire, chez un client, sont un vrai problème pour les entreprises qui développent des programmes informatiques.
    Plus les défauts sont trouvés tôt dans la chaîne de conception logicielle, moins leur correction coûte cher. A l’inverse, des défauts logiciels découverts et corrigés chez le Client peuvent avoir des effets économiques et d’image désastreux.
    Il existe des normes, des méthodes et des outils qui permettent de ne pas produire ou de capturer les bugs.
    « le bug le moins cher à corriger est celui qu’on ne produit pas »

  • Linux embarqué : Mise en oeuvre d’un FPGA et Communication avec Linux

    L’objectif de cette formation est de permettre au développeur d’acquérir les bases nécessaires à la réalisation autonome d’un premier projet comprenant un FPGA dans un environnement LINUX.

  • QT : mise en oeuvre et pièges à éviter

  • LINUX EMBARQUÉ SUR LE RASPBERRY PI

    Concevoir un produit passe par une phase exploratoire et d’identification de divers concepts. Afin de valider cette première étape, il est nécessaire de réaliser un prototype de définition fonctionnel, lequel sera étudié avec l’objectif d’optimiser à termes les temps et les coûts de fabrication.
    Cet Atelier vous propose de construire pour vous une plateforme applicative sur la base d’un module Raspberry Pi.

  • FORMATION PRATIQUE : La conception des convertisseurs DC/DC et AC/DC faible puissance

    Tous les concepteurs de produits électroniques sont concernés par ce thème ! Que le produit soit alimenté par le secteur ou autonome en énergie, la nécessité de concevoir une alimentation performante est impérative. Par sa fonction, l’alimentation est un élément clé pour la disponibilité, la fiabilité et la sécurité du produit. Il convient donc de bien maîtriser sa conception pour garantir un fonctionnement optimum.

  • FORMATION PRATIQUE : RF

    CAP’TRONIC vous propose de participer à une formation sur les RF, basée en grande partie sur des travaux pratiques, qui aura lieu du 24 au 26 juin 2014 au Laboratoire d’ALCIOM à Viroflay.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Linux embarqué

    Le but de cet atelier est de présenter les principaux aspects de l’implémentation et de la mise en œuvre de Linux embarqué. A cette occasion, une rapide sensibilisation à la problématique temps réel en environnement Linux sera effectuée.

  • Fiabilité et qualité logicielle : des outils et des méthodes pour détecter les défauts de conception

    Les défauts logiciels (bugs) lorsqu’ils arrivent lors de la phase de production, ou pire, chez un client, sont un vrai problème pour les entreprises qui développent des programmes informatiques.
    Plus les défauts sont trouvés tôt dans la chaîne de conception logicielle, moins leur correction coûte cher. A l’inverse, des défauts logiciels découverts et corrigés chez le Client peuvent avoir des effets économiques et d’image désastreux.
    Il existe des normes, des méthodes et des outils qui permettent de ne pas produire ou de capturer les bugs.
    « Le bug le moins cher à corriger est celui qu’on ne produit pas »

  • ATELIER : Modélisation des systèmes : utilisation des outils UML/SYSML

    Les projets ont utilisé pendant longtemps une ingénierie documentaire. Cette approche est caractérisée par la génération de données textuelles : cahier des charges, documents de conception, en format papier ou fichier électronique, qui sont ensuite échangés entre les clients, les utilisateurs, les développeurs et les testeurs.
    L’ingénierie des systèmes est placée sous le contrôle de la documentation et doit assurer que le système mis au point est conforme à la documentation. La transition vers l’ingénierie basée sur les modèles fournit une opportunité de répondre à la plupart des limitations de l’approche fondée sur le document. Cette approche fournit un moyen plus rigoureux pour la capture, l’intégration des exigences du système, la conception, la vérification.

  • Fiabilité et qualité logicielle

    Les défauts logiciels (bugs) lorsqu’ils arrivent lors de la phase de production, ou pire, chez un client, sont un vrai problème pour les entreprises qui développent des programmes informatiques.
    Plus les défauts sont trouvés tôt dans la chaîne de conception logicielle, moins leur correction coûte cher. A l’inverse, des défauts logiciels découverts et corrigés chez le Client peuvent avoir des effets économiques et d’image désastreux.
    Il existe des normes, des méthodes et des outils qui permettent de ne pas produire ou de capturer les bugs.
    « Le bug le moins cher à corriger est celui qu’on ne produit pas »

  • Atelier : Android

  • Formation Microcontrôleur MICROCHIP. Connectivité Webserveur TCP/IP, WIFI, USB device

    • La réalisation d’une application de contrôle-commande de type WEBSERVER en utilisant le protocole TCP/IP.
    • Mettre en oeuvre de façon pratique la connectivité WiFi (le protocole IEEE 802.11).
    • Ajouter la connectivité USB 2.0 en mode device aux travers d’API.

  • FORMATION PRATIQUE : Sûreté de fonctionnement des électroniques (Hardware)

    Objectif : Présenter les différentes normes, méthodes, outils et techniques d’analyses utilisées dans le domaine de la sûreté de fonctionnement des systèmes électroniques (hardware) afin de permettre aux participants d’appréhender leur mise en œuvre, dans l’optique d’être appliquées.

  • La programmation en code C pour l’embarqué : Initiation et/ou perfectionnement aux outils & méthodes pour une programmation fiable et maintenable.

    L’objet de cette formation, est d’initier à la programmation en langage C les programmeurs issus de la programmation en assembleur de microcontrôleurs et/ou d’automates programmables et de perfectionner les programmeurs qui ont appris le C sur le tas.

  • ATELIER CAP’TRONIC – Qt

  • Fiabilisation du code C - Des outils et des méthodes afin de détecter les défauts de conception au plus tôt.

    Les défauts logiciels (bugs) lorsqu’ils arrivent lors de la phase de production, ou pire chez un client sont préjudiciables pour l’entreprise car ils ont un impact sur le métier, et/ou sur l’image perçue de l’entreprise par le client. Ils sont souvent mal identifiés par le client (utilisateurs non techniques) et ils peuvent faire apparaître des problèmes de sécurité dans le logiciel. S’ils arrivent tard dans le cycle en V, le fait de livrer à nouveau un logiciel corrigé oblige à re-parcourir toutes les phases montantes de validation. Enfin s’ils arrivent en production, il y a de grandes chances que ces défauts soient " intermittents " avec faible occurrence et seront très ardus à reproduire en environnements maîtrisés.

    Pour toutes ces raisons, plus ces défauts sont trouvés tôt dans la chaîne de conception logicielle, moins leur correction coûtera cher et plus l’impact métier sera minime.

    L’objet de cette formation, est de présenter un ensemble d’outils d’analyse de code source, permettant de capturer un maximum d’erreurs de conception pour certains avant même la compilation proprement dite.

  • CEM, Radio et sécurité électrique : Améliorez vos systèmes de façon pratique

  • FORMATION PRATIQUE : Contrôle Moteur Brushless (BLDC)

    Aujourd’hui, l’actionneur électrique fait partie intégrante de nombreux produits où il est nécessaire d’avoir un entrainement rapide à fort couple, silencieux, compact. Cependant, si la technologie des moteurs électriques est connue, il reste encore bien souvent des ombres quant à la commande. La formation "Commande de moteurs Brushless" est dédiée aux techniciens, ingénieurs, curieux qui souhaitent d’une part se remémorer les bases des technologies de tous les actionneurs électriques (jour 1) et d’autre part à tous ceux qui sont confrontés à la conception de systèmes où la technologie Brushless apporte fort rendement, forte puissance massique, faible encombrement mais au détriment de bien d’autres paramètres.... Les 2 jours suivants sont consacrés à la technologie Brushless et sa commande avec ou sans capteurs. Cette formation est illustrée par des démonstrations sur carte RENESAS.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Fiabilisation du code C

  • ATELIER : De l’expression du besoin aux exigences d’un système

  • FORMATION TECHNIQUE : CAP’CEM : Méthodologie de conception pour la mise en conformité CEM

    Ce stage permet d’acquérir une approche méthodique pour le traitement pragmatique des problèmes de CEM.
    Durant ce stage, les effets des perturbations sont analysés et leurs remèdes discutés. Les méthodes de calculs sont illustrées par de nombreux exemples tirés de la pratique. Les règles de bonne conception de circuits et systèmes sont traitées.
    Il expose entre autre les règles de blindage, de filtrage, de câblage, d’interconnexion et de mise à la masse.

  • Formation FPGA /VHDL

    Osez le vrai multitâche et maîtriser le potentiel de la logique programmable.
    En 3 mots : Puissance, robustesse et déterminisme.

    La logique programmable FPGA/CPLD est au centre de tous les futurs développements électroniques. Ils deviennent inévitables de part leurs performances, leurs coûts diminuant et leurs souplesses.
    Les FPGA/CPLD prennent place dans toutes sortes de produits industriels et permettent d’attendre de nouveaux niveaux de performances et d’innovation.
    INODESIGN place au cœur de son activité l’intégration et la mise en œuvre de cette technologie.

  • Mise en oeuvre d’une application Android

    Cet atelier est annulé.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Programmation temps réel avec FreeRTOS pour Coeur ARM Cortex-M

    L’architecture ARM est connue pour offrir un des meilleurs ratios performance/efficacité du marché, tout en consommant très peu d’énergie. Ces architectures ARM ont d’ailleurs pris naturellement possession du marché de la mobilité et équipent l’essentiel des smartphones du marché et de nombreux produits embarqués industriels.
    Le noyau temps réel FreeRTOS est particulièrement bien adapté à ces architectures par sa faible empreinte et ses performances.

  • FORMATION PRATIQUE : RF

    CAP’TRONIC vous propose de participer à une formation sur les RF, basée en grande partie sur des travaux pratiques, qui aura lieu du 21 au 23 octobre 2014 au Laboratoire d’ALCIOM à Viroflay.

  • Sécurisation d’une application Android

    La sécurité des applications sur terminaux mobile est un enjeu majeur afin de préserver le
    savoir-faire des entreprises.
    Cet atelier de formation vous permettra de connaitre les bonnes pratiques autour d’Android.
    Ces concepts sont illustrés autour d’exercices pratiques permettant d’appréhender ces notions au-delà de la théorie

  • Formation conception CEM des équipements électroniques

  • ATELIER CAP’TRONIC : Linux embarqué

  • Atelier CAP’TRONIC : Apprendre à programmer sous la plateforme Androïd

    Poussé par les produits grand public (Smartphone, Tablette..), l’attente du marché en matière d’interface graphique, de capacité multimédia est de plus en plus exigeante et ce, quel que soit le marché, l’application ou le type de produit.
    Androïd s’impose aujourd’hui comme une des références du domaine et tend à sortir de la sphère de la téléphonie mobile pour s’étendre sur d’autres applications.

    Cet atelier de trois jours s’adresse aux personnes qui souhaitent comprendre la plateforme Android, apprendre à programmer et découvrir ce que cela implique de porter Android dans des produits embarqués autre que des smartphones.

  • Conception thermique des systèmes à Leds

  • Initiation au logiciel libre de calcul scientifique SCILAB

    Cet atelier de formation fournira aux participants un ensemble de savoir-faire de base autour de l’outil SCILAB leur permettant de traiter des problèmes relatifs à l’analyse de données numériques, à la modélisation de systèmes et au prototypage de solutions à base de traitements numériques.

  • iOS : l’OS complémentaire de vos applications pour tablettes & smartphones

    Objectifs : Cet atelier s’adresse aux personnes qui souhaitent comprendre ce qu’implique l’utilisation d’iOS dans des produits embarqués, connaître les contraintes et maîtriser le processus de développement d’une application.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Développer un Webserveur embarqué

    Rester connecté à ses équipements à distance via internet permet d’apporter de la valeur à ses clients : monitorer son équipement à distance pour le maintenir, analyser l’usage qu’en fait les clients pour proposer d’éventuels services…
    Proposer une interface de configuration ou d’usage indépendante de tout support matériel en faisant appel à un simple browser.

    Cet atelier de deux jours vous permettra d’implémenter un webserveur dans vos équipements électroniques, comprendre les mécanismes et les contraintes associées, notamment les problèmes de sécurité.

  • FREERTOS & Connectivité IP

    Le monde du temps réel a des contraintes de performance, d’optimisation et de portabilité de plus en plus forte. FreeRTOS est une des solutions proposés par l’éco système de l’open source.
    Porté sur plus d’une dizaine d’architecture différente, FreeRTOS propose un os temps réel performant, facile d’utilisation, d’empreinte mémoire faible et robuste.
    Cet atelier vous propose de mettre en œuvre FreeRTOS sur architecture ARM. Après une partie théorique sur la cible utilisée (STM32), vous suivrez les différentes étapes nécessaires à la mise en œuvre de FreeRTOS sur la carte de développement. L’objectif à la fin de la formation sera de mettre en place un pile IP et un serveur web sur un micro-contrôleur.

  • ATELIER CAP’TRONIC : Fiabilisation du code C

Crédits © JESSICA FRANCE 2005 - 2016
Le programme CAP’TRONIC est financé par le Ministère de l’Economie et des Finances.