Industrie du futur : les enjeux de la numérisation

Séminaires





Accueil du site > fr > Séminaires > Séminaires - historique 2016 > Industrie du futur : les enjeux de la numérisation
Mercredi 25 maiParis Orly
Les 25 et 26 mai, CAP’TRONIC organise des conférences dans le cadre de l’événement Smart Manufacturing Summit 2016 à l’aéroport d’Orly.

SMART MANUFACTURING SUMMIT (SMS16) est un salon/congrès, conçu par et pour les industriels désireux de faire évoluer leur métier, leurs produits et leur entreprise vers l’industrie du futur.
Mercredi 25 mai de 18h00 à 20h00

Programme

L’Alliance pour l’Industrie Du Futur est une association créée en 2015 qui regroupe les principales organisations professionnelles, écoles et organismes de recherche. Sa mission repose sur 6 piliers : l’accompagnement des entreprises vers l’industrie du futur, le développement d’une offre technologique de pointe et la valorisation de l’offre technologique existante, la mise en place d’une offre de formation aux nouveaux métiers, la promotion de l’industrie du futur et le renforcement de la coopération européenne sur les normes et les standards.

Dans cette conférence, l’alliance vous sera présentée par son directeur et la numérisation sera illustrée par des exemples d’industriels et de laboratoires.


Intervenants :

- Tahar MELLITI
Directeur Général
ALLIANCE INDUSTRIE DU FUTUR

- Benjamin GODREUIL
Responsable du Programme Usine du Futur
SNCF

- Pascal LAURIN
Responsable Projet I4.0
BOSCH

- Marc ALOCHET
Expert Leader Vehicle & Powertrain Assembly
RENAULT

- Philippe GRAVEZ
Chargé Du projet Factory Lab
CEA-CETIM

Découvrez les autres conférences organisées par CAP’TRONIC :

- 25 mai de 11h30 à 12h30
Industrialisation d’un système électronique en France : Les bonnes pratiques

- 26 mai de 11h30 à 12h30
Les enjeux de la robotique collaborative

- 26 mai de 14h00 à 15h00
Démarche de numérisation, le cas de l’entreprise Gantois

Inscription gratuite sur www.smart-manufacturing-summit.com

Crédits © JESSICA FRANCE 2005 - 2016
Le programme CAP’TRONIC est financé par le Ministère de l’Economie et des Finances.