L’Intelligence Artificielle & CAP’TRONIC : un des défis scientifiques et sociétaux majeurs de demain

Mercredi 15 janvier

L’Intelligence Artificielle a énormément progressé ces dernières années grâce à de nouveaux algorithmes, à la multiplication des données, à l’augmentation des puissances de calculs et de stockage massifs. Il devient possible d’obtenir un apprentissage autonome performant en optimisant les algorithmes s’intégrant dans un système embarqué. Ce qui était encore inimaginable il y a une dizaine d’années est maintenant à portée de main : « créer des processus cognitifs comparables à ceux de l’humain »*.

Au cœur de la transformation numérique aux côtés de l’IoT industriel, de la 5G, des Systèmes Cyber-Physiques et des problématiques de cybersécurité, l’IA s’invite dans de nombreux projets accompagnés par les ingénieurs CAP’TRONIC.



Voici quelques exemples de projets accompagnés par CAP’TRONIC :

  • ARCURE - Pantin (93)
    Arcure se positionne aujourd’hui comme un des leaders des capteurs intelligents permettant de renforcer l’autonomie des véhicules industriels et de rendre possible la collaboration physique entre hommes et robots. Les capteurs d’Arcure exploitent les dernières avancées du traitement d’image et de l’intelligence artificielle. Sans équivalent sur le marché, ils donnent aux robots la possibilité de comprendre et d’interpréter leur environnement. Ces capteurs équipent des engins industriels autonomes toujours plus polyvalents, capables de mener des tâches complexes en toute sécurité. Ils sont également présents dans les usines et des chantiers automatisés qui se veulent aujourd’hui plus productifs et plus respectueux de ceux qui y travaillent et de leur environnement.
    CAP’TRONIC est intervenu pour l’optimisation du calculateur embarqué et pour le marquage CE.
  • ELWAVE - Nantes (44)
    ELWAVE développe, produit et commercialise des systèmes de détection, caractérisation et navigation électromagnétiques basés sur la technologie de rupture du « sens électrique » issue de l’IMT Atlantique.
    De multiples capteurs, des signaux faibles dans du bruit, et beaucoup de logiciel !
    Les deux grandes applications envisagées sont la détection et la visualisation temps réel à 360° de l’environnement et la caractérisation de l’état de matériaux (corrosion, ...).
    Pour le marché de la robotique sous-marine, le dispositif est typiquement destiné à être embarqué dans un véhicule sous-marin téléguidé (ROV) ou autonome (AUV) ou dans un dispositif immergé accroché à un câble. Les produits sont en cours d’industrialisation pour commercialisation en 2020.
  • KEYPROD - Montereau-sur-le-jard (77)
    Keyprod a créé un capteur communiquant avancé non intrusif embarquant de l’Intelligence Artificielle, ce dernier permet, après une courte phase d’apprentissage automatique, de faire communiquer les machines-outils sans aucune connexion physique. Grace à une plateforme sécurisée, l’utilisateur peut contrôler les performances de son atelier, suivre sa production, surveiller l’état des équipements et analyser les temps d’arrêt, toutes sortent d’indicateurs et de rapports, etc.
    CAP’TRONIC accompagne l’industrialisation du capteur.




Si vous souhaitez en savoir plus sur CAP’TRONIC et l’Intelligence Artificielle, contactez l’ingénieur-conseil de votre région !


*« Donner un sens à l’intelligence artificielle », Cédric Villani, mars 2018.