Logo de la rubrique LMSM livre son système de caméra autonome en énergie non intrusif pour mesurer  l’impact des insectes sur l’aérodynamique d’une aile d’avion

LMSM livre son système de caméra autonome en énergie non intrusif pour mesurer l’impact des insectes sur l’aérodynamique d’une aile d’avion

Jeudi 6 avril

A l’ initiative de cleansky LMSM a développé un système innovant de caméra pour mieux détecter les résidus d’insectes sur les bords d’attaque des ailes d’avion.

Pour comprendre le niveau de contamination et les dommages mineurs causés au bord d’attaque de l’aile pendant le vol, il faut disposer d’informations spécifiques. Il s’agit par exemple de données plus précises sur le taux de contamination due aux insectes (ou autres) et sur ses liens avec l’altitude, les zones climatiques, les saisons et l’environnement, ainsi que sur les effets du nettoyage se produisant lors des vols dans des conditions pluvieuses ou nuageuses. En ce qui concerne la mise en place de détecteurs sur le revêtement externe de l’aile, les technologies et solutions existantes sont coûteuses, nécessitent un système embarqué d’acquisition de données, une source d’alimentation depuis l’avion et beaucoup de temps et d’efforts, que ce soit pour la conception ou l’installation.


Pour limiter les coûts et la durée des essais en vol, le projet OWACSA (Autonomous camera system validation and its installation on an in-service aircraft for leading edge photography), financé par l’UE, a cherché à concevoir un système de caméra installable sur un avion et capable de fournir une vue panoramique sur le bord d’attaque des ailes. Le jury de cleansky à noter deux innovations majeures pour ce projet : le système énergétique capable de fonctionner à -40°C et le système de fixation CaptiFlex™.

Les partenaires du projet ont développé un système disposant d’une alimentation séparée, combinée à un système de commande comprenant une caméra et un système d’acquisition de données. Qui plus est, ce système peut être installé rapidement sur le revêtement extérieur du fuselage d’un avion commercial grace à la technologie brevetée du CaptiFlex™.

Compacte et alimentée de façon autonome, la caméra prend des photos en haute résolution et permet de le télécharger sans fil jusqu’à 14 mois d’affilée. Un logiciel de système de contrôle automatique détecte les phases de vol et adapte en conséquence la cadence des photos. Un processus de transfert automatique sans fil à haut débit permet de télécharger trois gigaoctets de données en seulement quelques minutes. Le système peut en outre être installé plus rapidement et ne nécessite pas de modifications permanentes sur la structure de l’avion.

OWACSA a développé une technologie pour réaliser des enregistrements vidéo de haute qualité pendant les vols commerciaux réguliers. Les ingénieurs de test, les gestionnaires de programmes et les pilotes bénéficieront d’une plus grande zone de visualisation et d’une plus grande profondeur de champ, d’un accès facile aux données et de meilleures capacités de mesure.

www.le-captiflex.fr

Retour aux articles