SOLIA Concept (29)

SOLIA Concept développe des système de contrôle-commande de banc d’essai dans les domaines de l’automobile, l’aéronautique, le ferroviaire, l’armée ou encore pour les écoles de recherche.

Interview de Gérald LE CLÉACH, Co-gérant de la société SOLIA Concept


Bonjour Gérald LE CLÉACH,

Quel est le métier de SOLIA Concept ?


SOLIA Concept, créé en 2008, est un bureau d’étude en informatique industrielle et électronique. Dans la continué de ce que faisaient ses fondateurs Olivier BELLEC et Gérald LE CLÉACH en tant que collègues chez CLEMESSY, SOLIA Concept développe des système de contrôle-commande de banc d’essai dans les domaines de l’automobile, l’aéronautique, le ferroviaire, l’armée ou encore pour les écoles de recherche. Ayant la volonté d’agir pour la transition énergétique, SOLIA Concept réalise également la conception de produits électroniques innovants dans le domaine de l’énergie. Enfin, SOLIA Concept propose des études de sous-traitance en automatisme-asservissement, électronique et supervision, aussi bien pour une unité que pour une production en série.

Les compétences diverses de la société allant de la conception de carte électronique, jusqu’à la réalisation de logiciel d’automatisme, d’asservissement et d’IHM en passant par l’expertise et le conseil sur un grand nombre de grandeurs physiques, permet de répondre parfaitement aux demandes de ses clients.

Parlez-nous d’un produit développé sur lequel CAP’TRONIC est intervenu ?

Nos algorithmes de régulations développés permettent d’asservir des moyens mécaniques, hydrauliques, pneumatiques et électriques avec de très grande précision et rapidité. Pour cela des modélisations mathématiques auto-adaptatives fonctionnent sur des bases de temps rapides (< 500µs) et très précises.

Ces régulations sont la solution à beaucoup de projets industriels où les solutions standards du commerce (de type automate ou progiciel) ne peuvent pas répondre.

SOLIA Concept a fait évoluer son régulateur numérique en remplaçant son OS sans altérer les performances temps réel de son produit et ceci dans le but de supprimer le problème de pérennité matériel lié à l’ancien système (OS Dos) et de pouvoir bénéficier des derniers développements matériels existants sur le marché. Le passage à un OS évolué a permis également de bénéficier de couches softwares libres mises à jour régulièrement ouvrant les portes à l’utilisation de nouveaux matériels et à des développements sur de nouvelles technologies.

Lors de la conception, quels furent les verrous techniques ?

La difficulté de ce développement était, d’une part de choisir le système le plus adapté à nos algorithmes pour assurer le temps réel nécessaire à nos applications, et, d’autre part la mise en œuvre évolutive et pérenne de cet OS sur le matériel industriel informatique d’aujourd’hui et de demain.

Quels ont été les apports de l’aide CAP’TRONIC ?

Ne possédant pas de compétences fortes dans le domaine temps réel sur des OS évolués, CAP’TRONIC nous a permis de trouver le bon expert qui nous a accompagnés dans la définition réelle de nos besoins. Ensuite, ce même expert nous a aidés à créer une première version de Linux From Scratch (Xenomaï) temps réel optimisé à nos besoins tout en permettant de migrer facilement nos algorithmes. Enfin, cet expert, nous a livré des exemples de codes exploitant les mécanismes de gestion temporelle dans le but de migrer nos algorithmes sous cet OS.

Et demain ?

Aujourd’hui, cette solution permet de pérenniser nos algorithmes élaborés depuis plus de 20 ans et de suivre l’évolution matériel du marché et les nouvelles demandes clients. En effet, le nouvel OS offrant un éventail de cartes E/S beaucoup plus important que notre ancien système, nous serons capables de répondre plus facilement au futurs demandes sur mesure de nos clients. Nous avons donc par cette évolution gardé une avance certaine sur nos concurrents.

Par ailleurs, l’OS évolutif élaboré de nos régulateurs numériques pour une cible d’architecture x86 64, est tout à fait adaptable à l’embarqué pour une cible de type ARM. Nous envisageons donc, de l’utiliser en l’associant à nos algorithmes pour réaliser des cartes électroniques de régulations et de mesures autonomes.

http://www.solia-concept.fr/
Crédits © JESSICA FRANCE 2005 - 2016
Le programme CAP’TRONIC est financé par le Ministère de l’Economie et des Finances.