Logo de la rubrique Castalie lève 13 millions d’euros pour supprimer les bouteilles en plastique

Castalie lève 13 millions d’euros pour supprimer les bouteilles en plastique

Jeudi 4 juin

L’entreprise qui installe des fontaines à eau micro-filtrée a doublé sa base installée l’an dernier. Elle veut accélérer sa croissance.

La crise lui aura fait perdre quelques mois de chiffre d’affaires et aura momentanément ralenti sa croissance, mais Thibault Lamarque reste très optimiste. L’entrepreneur qui a créé il y a presque dix ans Castalie, avec pour ambition « d’en finir avec la folie des bouteilles en plastique », estime être sur un marché très porteur et ne voit pas pourquoi il ne dépasserait pas les 500 millions d’euros de chiffre d’affaires dans dix ans.

Pour l’instant, son entreprise qui propose des fontaines à eau micro-filtrée dans les entreprises et les restaurants est encore si petite qu’elle ne dévoile pas ses revenus. Mais Castalie a dégagé un résultat net positif en 2019 et vient tout de même, en pleine crise sanitaire, de boucler sa deuxième levée de fonds pour un montant de 13,5 millions d’euros. Si Amundi, Seb Alliance, Raise Impact et Ring Capital ont décidé en dépit du contexte actuel d’accompagner cet entrepreneur qui reste majoritaire au capital de son entreprise, c’est que son projet séduit de plus en plus de clients. « Nous avons installé 1.000 fontaines en 2019, soit autant que sur les huit années précédentes  », explique Thibault Lamarque.

Nouvelles attentes sociétales
En proposant à ses clients de réduire significativement leur consommation de plastique en remplaçant les bouteilles jetables par des gourdes en inox ou des bouteilles en verre, Castalie répond aux nouvelles attentes sociétales. « On consomme 16 milliards de bouteilles par an en France. C’est de la folie. Pendant longtemps on était en avance de phase en évoquant ce problème. Aujourd’hui le marché est prêt pour la réponse que nous apportons à ce problème », estime le fondateur de cette entreprise de l’économie circulaire .

Et en promettant en plus que sa solution par abonnement est deux fois plus économique au litre que des bouteilles en plastique, il s’appuie sur un argument sonnant et trébuchant qui a déjà séduit un peu plus de 2.000 entreprises et 700 restaurants.

L’argent levé va lui permettre d’investir dans la fabrication et la distribution de fontaines, dans la croissance des équipes de maintenance, mais aussi de se lancer à l’automne dans la vente directe de gourdes en inox « made in France » au consommateur final. Le groupe veut aussi investir dans l’amélioration de ses machines en misant, par exemple, sur la maintenance assistée par le digital. Et à terme, le groupe pourrait attaquer le marché des eaux aromatisées en proposant des pastilles ou concentrés bio.

Source de l’article : https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/financer-sa-croissance/0603331727868-castalie-leve-13-millions-d-euros-pour-supprimer-les-bouteilles-en-plastique-337972.php
Pour en savoir plus sur Castalie, cliquez ici.

   
Retour aux articles