Logo de la rubrique Découvrez les 10 projets nominés pour les Trophées de l’Embarqué 2020

Découvrez les 10 projets nominés pour les Trophées de l’Embarqué 2020

Mardi 19 janvier

Les Trophées de l’Embarqué, remis le 19 janvier 2021, récompenseront, comme chaque année, les plus belles innovations en termes de systèmes embarqués comportant une composante logicielle prépondérante et particulièrement innovante.

Avec le soutien de la Direction générale des entreprises (DGE) et du ministère de l’Économie des Finances et de la Relance, Embedded France et CAP’TRONIC organisent les Trophées de l’Embarqué 2020. Ils seront remis par Altran, Ansys, le CEA, Mathworks, Thales et Viveris, le mardi 19 janvier 2021 lors des Assises de l’embarqué au Centre de conférences Pierre Mendès France – 139 rue de Bercy - Paris. Organisées par Syntec Numérique, CAP’TRONIC et les pôles de compétitivité Aerospace Valley, Images & Réseaux, Minalogic et Systematic, celles-ci auront pour thème cette année « L’embarqué au cœur des chaînes de valeur industrielles. Comment garder la maîtrise de technologies clefs : IA embarquée, CPS, 5G-Edge, Openhardware... ».

Pour vous inscrire aux Assises de l’Embarqué

Cette année, un nouveau prix sera remis, celui du prix étudiant qui récompensera un projet réalisé par des équipes d’étudiants dans le cadre de leur cursus et comportant une dimension embarquée particulièrement innovante tant sur le plan technique que sur celui des usages.

Dix projets d’entreprises ont été nominés dans les catégories suivantes :
- Trophée de l’Embarqué critique, qui récompense le projet qui a su le mieux assurer la sûreté et la robustesse du système développé, sur le plan du matériel et du logiciel, face à de fortes contraintes d’environnement.
- Trophée de l’Embarqué IoT Industrie & Services, qui récompense le projet de système connecté le plus innovant pour l’industrie ou les services.
- Trophée de l’Embarqué IoT Grand Public, qui récompense le projet d’objet connecté le plus innovant à destination du grand public.
- Trophée de l’Embarqué pour la santé et l’aide aux personnes, qui récompense le projet le plus innovant dans le domaine médical et le domaine médico-social.
- Trophée des Technologies de l’Embarqué, qui récompense les technologies embarquées les plus innovantes.


AXIBIO

Axibio conçoit et commercialise des équipements connectés et des systèmes d’information pour la collecte, le traitement et la valorisation des déchets organiques alimentaire en méthanisation et/ou en compostage. La startup déploie depuis 2019 une filière complète de collecte et valorisation des biodéchets des particuliers et professionnels sur une partie du département du Morbihan, s’articulant autour d’équipements et de solutions digitales que l’entreprise a développées. Ces solutions digitales permettent notamment d’avoir une traçabilité rigoureuse des biodéchets, de l’usager jusqu’à l’unité de valorisation en passant par le transporteur et le site de pré-traitement, ainsi que des statistiques précises sur ce que chacun jette au kilo près… Axibio intègre dans ses équipements des éléments d’IoT permettant d’avoir une communication edge-to-cloud. Pour ce faire, les équipes ont travaillé depuis 2 ans maintenant avec Sierra Wireless et Qualcomm pour mettre au point un « ordinateur » embarqué, alimenté par un panneau solaire. Axibio est la seule entreprise du marché à proposer la pesée des déchets dans ses équipements avec production de data individualisée sur toute la chaîne de valorisation.

www.axibio.fr


CARTESIAM.AI

Cartesiam est une société spécialisée dans les logiciels. Son coeur de métier est le machine learning embarqué dans les microcontrôleurs. L’objectif de Cartesiam est de traiter et de valoriser la donnée là où elle est créée, « at the edge », directement dans l’objet, sans Cloud. NanoEdge AI Studio est un logiciel permettant à un ingénieur sans aucune compétence en IA, de générer facilement et rapidement un programme d’apprentissage machine fonctionnant dans n’importe quel objet. Cette technologie présente la spécificité d’être embarquée dans l’objet. Elle permet aux objets d’apprendre par eux mêmes leur environnement puis de lancer des alertes en cas d’évolution de cet environnement. Gartner a positionné Cartesiam AI comme une des 3 entreprises au monde les plus avancées dans le Edge AI. Celle-ci est en effet la seule à réaliser l’apprentissage en embarqué sans supervision. Grâce à son logiciel, l’apprentissage prend quelques heures en comparaison à plusieurs mois ou années pour la concurrence.

https://cartesiam.ai


EXPEMB

EXPEMB est un groupe dont la vocation est de servir le marché de l’embarqué et de l’IoT avec une offre cohérente de produits, services et outils adaptés aux enjeux actuels de compétitivité et d’innovation. Expemb s’appuie sur le concept d’innovation opérationnelle pour permettre à ses clients d’intégrer dans leurs produits, des systèmes embarqués et IoT de dernière technologie en limitant les risques industriels.
La SecurGate est la première Gateway totalement sécurisée permettant aux clients de sécuriser à distance le réseau dont elle est l’unique point d’accès. Elle permet ainsi au client de créer son propre réseau de confiance pour avoir accès à ses équipements à distance en garantissant l’intégrité des données. A travers la SecurGate, le client peut donc piloter à distance l’ensemble de ses process en étant certain que toute tentative d’intrusion malveillante, physique ou logicielle, sera détectée et entrainera le verrouillage de la SecurGate empêchant toute communication non validée avec le réseau distant.

www.expemb.com


HIONOS

Hionos permet de simplifier le développement, la modification, et la certification de logiciel embarqué de contrôle de vol et d’autopilote afin
de répondre aux objectifs de coût et d’efficacité de nouveaux vecteurs (drones, air taxi, dirigeables..) et des nouvelles opérations. Le projet consiste à permette à un constructeur de Air Taxi, Fleasy, d’avoir accès à un contrôleur de vol avec un niveau de fiabilité équivalent à celui d’un gros porteur civil comme un A350 mais à un prix adapté à un drone. Cela doit être fait tout en permettant au constructeur de faire évoluer son prototype rapidement et
efficacement. Pour cela Hionos a eu recours à son produit Pulsar Factory. Tous ces composants sont développés en conformité avec le standard aéronautique DO-178C DAL A.

www.hionos.com


IOTEROP

IoTerop a développé des technologies de rupture pour répondre aux principaux obstacles de la croissance des industriels dans le domaine de l’internet des Objets, que sont respectivement la sécurité, l’interopérabilité et la gestion/contrôle à distance des objets connectés. Ces technologies sont totalement agnostiques aux réseaux de transport et les clients peuvent les faire fonctionner sur tous les réseaux disponibles (réseaux cellulaires dont 2G/3G/4G, réseaux contraints dont NB-IoT, LTE-M et LoRaWAN, réseaux locaux sans fil dont Bluetooth LowEnergy, Zigbee, 802.15.4, réseaux industriels filaires dont Ethernet, PoE, M-BUS...etc). IOWA est un Kit de développement Logiciel (middleware) permettant aux constructeurs d’objets connectés d’intégrer très rapidement les fonctionnalités de reprogrammation à distance (Firmware Update over-the-air), Device Management (paramétrage, contrôle et gestion à distance), ainsi que de sécurité. ALASKA est une Plateforme de Device Management (Cloud) permettant aux opérateurs de services et gestionnaires de flottes d’objets connectés de pouvoir facilement opérer à distance le cycle de vie de leurs appareils connectés même les plus contraints

https://ioterop.com


OUTSIGHT

La mission d’Outsight est de rendre accessible et efficace l’utilisation de capteurs LiDAR 3D par des intégrateurs de solutions de vidéo-surveillance/video analytics et des fabricants de « smart machines » (dont robots mobiles). Augmented LiDAR© Box (aussi appelée « ALB ») est le premier « pre-processeur » de données LiDAR : il exécute en temps-réel la plupart des fonctionnalités qui sont communes à pratiquement n’importe quelle application pouvant profiter de la perception 3D, dont SLAM (Simultaneous Localisation & Mapping), Détection et Tracking d’objets, Segmentation, Classification, Free space… Les données brutes peuvent également être transmises si souhaité par le client, il ne s’agit pas d’une black box. Pour faciliter l’adoption par le client et une expérience d’intégration sans friction, le produit a été conçu comme un remplacement d’un composant qui est déjà présent dans tout LiDAR : une « box d’interface » est en effet livrée avec chaque capteur par son fabricant, elle sert à faciliter le branchement.

www.outsight.tech


RENAULT SOWTARE LABS

Filiale du groupe Renault depuis 2017 Renault Software Labs est un centre de R&D logiciel qui développe les architectures embarquées intégrées dans les voitures connectées, autonomes et électriques. Le projet présenté a pour objectif de développer des algorithmes de fusion d’objets, lignes et infrastructures, puis le développement et l’optimisation du code embarqué sur une cible Aurix TC397 ainsi que le développement d’outils pour l’analyse et le debug dans un environnement de développement du logiciel en intégration et tests continus. La fusion mise au point par Renault Software Factory, (entité réunissant le software Labs et les équipes logicielles de l’ingénierie de Boulogne et du technocentre), est innovante par rapport à la concurrence en termes de scalabilité. Son architecture permet de s’abstraire des changements de stimuli en entrée grâce la fonction FusionIn. Les équipes ont aussi développé des algorithmes de fusion innovants qui peuvent s’adapter à un nombre et un type variable de capteurs. Renault Software Factory a soumis 12 patents sur ces sujets. Dix autres sont en cours de soumission.


UNSEENLABS

UNSEENLABS est une société bretonne dont le cœur de métier est la conception, le développement, la production et l’exploitation d’instruments innovants d’observation de la Terre depuis l’espace (hardware et software), spécialisée dans la détection, la localisation et la caractérisation des émissions électromagnétiques.
Le système mis au point par UNSEENLABS permet de contourner les différentes contraintes des systèmes de surveillance maritime historiques (coopération, conditions météorologiques, panne, mauvaise captation). En captant les ondes passives émises par les bateaux, UNSEENLABS peut géolocaliser n’importe quel navire en mer, et ce sur une zone d’acquisition très large des océans (zone d’un million de km2 par acquisition), dans n’importe quelles conditions (jour/nuit, météo compliquée …). UNSEENLABS est le seul acteur sur le marché de la détection RF commerciale à utiliser une technologie mono-satellite.

https://unseenlabs.spaceo/


YUMAIN

Yumain est un concepteur et fabricant de capteurs en vision industrielle spécialisé en traitement d’images par intelligence artificielle et électronique embarquée en temps réel. Le projet Yumain vise à résoudre une problématique d’ampleur majeure pour les réseaux ferrés : la détection de pantographes endommagés. Le pantogropahe est une sorte d’archet sur le toit des voitures permettant de capter l’énergie de traction du train. Lorsqu’il est altéré il peut induire l’arrachement d’un caténaire qui lui-même se répercute sur l’ensemble du trafic. Chaque année plus de 1500 trains sont impactés par un tel incident. Le capteur ESCPanto installé sur un portique analyse en temps réel l’état de tous les pantographes passant sous le portique jusqu’à une allure de 140 km/h. Il existe à ce jour une seule solution commerciale concurrente, couteuse et n’envoyant pas d’alerte sur les défauts sur pantographe.

https://yumain.fr/fr/accueil/


WISEBATT

Wisebatt est un outil de simulation qui s’adresse aux bureaux d’étude développant des objets grand public (B2B2C) et IoT industriel (B2B). Les résultats de simulation permettent d’évaluer la faisabilité technique, la performance le coût de production et les contraintes opérationnels de leur futur projet en quelques
minutes. L’utilisation de Wisebatt permet aux utilisateurs de limiter les itérations hardware non essentielles lors du prototypage. Cela entraine une diminution de leur création de déchets et une réduction de leur empreinte carbone. Cela permet également de concevoir des objets moins consommateurs d’énergie, pour diminuer le besoin de batteries (parfois polluantes et toxiques). Cette technologie unique mélange à la fois la définition haut niveau et bas niveau du système simulé. 350 000 lignes de codes et une technologie de modélisation hybride permettent de simuler précisément le logiciel embarqué dans la même simulation que le transfert d’énergie de bas niveau sans compromettre la précision des résultats.

https://wisebatt.com